• Infrastructure de participation

last modified May 31 by yvesm

Où comment instituer une véritable démocratie participative

John Raster Saul dénonce le déficit politique et exhorte les jeunes qui s'impliquent en masse dans les ONG à réinvestir les structures politiques traditionnelles, là où se trouve selon lui le réel pouvoir. Lucien Bouchard dénonce le déficit de productivité et l'activisme public de contestation qui mènent à l'immobilisme de notre société, désormais orpheline de "grands projets". Alain Dubuc dénonce notre absence de goût pour le lucre dans son éloge de la richesse. La liste des chantres du néolibéralisme ne cesse de s'allonger. Et si l'action politique, la productivité et la richesse se trouvaient aussi ailleurs, notamment dans l'action collaborative ?

test-map

Intro

On s'étonne dans les milieux politiques et intellectuels de l'état de nos démocraties, marquées au sceau de la désaffection, du désintérêt et voire du mépris des "constituants".

L'une des raisons du cynisme ambiant ne tient-elle pas de l'absence -- ou de la perception d'absence -- de pouvoir réel des citoyens? L'impuissance mène à l'une ou l'autre option, toutes deux des manifestations de mécontentement :

  • la passivité, résultant de je-m'en-foutisme ou de fatalisme qui caractérise la grande majorité des citoyens plus ou moins satisfaits de l'état des choses et
  • la réactivité, essentiellement, l'ensemble des moyens non passifs de faire connaître son mécontentement, qui est une forme d'activisme

D'aucuns réclament une participation plus grande des masses dans le processus politique.

"Face à l'urgence, le temps n'est plus aux demi-mesures: le temps est à la révolution ... révolution des consciences, révolution de l'économie, et une révolution de l'action politique."

Jacques Chirac, le 2 février 2007 à propos du rapport de l'Unesco sur les changements climatiques.

"How do we make people understand that free and open source software is as much about democracy as it is about technology?"

Derek Keats, professeur à l'université Western Cape, Afrique du Sud.

Jean-Pierre Charbonneau, pour prendre cet exemple, plaide pour une appropriation citoyenne de la question de la souveraineté. Quoique louable, ce discours se heurte souvent à un mur : comment crée-t-on un environnement qui suscite la participation ? Comment passe-t-on des voeux pieux à l'action? Bref, comment instancie-t-on vraiment une démocratie participative par le biais d'un activisme constructif ?

Le but du présent projet est de passer du stade de la réactivité à celui de la proactivité afin de permettre une appropriation citoyenne des enjeux sociaux. Environnement, éducation, santé, développement économique, paradis fiscaux, politique énergétique et avenir politique ne sont que quelques-uns des thèmes sur lesquels les citoyens doivent disposer d'un vecteur de discussion et de construction collective, d'une réelle *infrastructure de participation*.

Comme wikipédia, le présent projet se fonde sur l'informatique libre. Au départ, le présent projet avait pour objectif d'illustrer les aspects sociaux et philosophiques du logiciel libre. Cet objectif est toujours là, mais c'est par l'action de constituer un espace de démocratie participative sur internet que nous désirons l'exemplifier.

Comment contribuer

Le présent projet est hébergé par CoActivate (anciennement OpenPlans). Plus qu'un blogue ou un forum, qui sont généralement des lieux de prise de position éditoriale ou de ventilation collective, les outils proposés par OpenPlans pour faciliter l'activisme social comportent un wiki pour *construire* des documents de manière collaborative. Pour modifier les pages, cliquez sur "modifier" (ou "edit", si la langue par défaut de votre fureteur est l'anglais). Vous devez être membre de projet Open Planning pour modifier les pages. Pour devenir membre, cliquez sur "s'inscrire" (ou "log in") puis sur "formulaire d'inscription".

Pour ajouter une nouvelle page , il faut la mettre entre parenthèses doubles. Cela créera un lien à la suite du texte que vous cliquerez pour meubler la nouvelle page. Si une page a déjà le nom que vous avez mis entre parenthèses, le texte mènera simplement vers cette page.

Activités

Journée du logiciel libre

Éléments d'organisation

Conférences

NOTA : La page précédente était la page d'accueil du projet avant le 11 novembre 2006

Politique_nationale

À faire

Observatoire du logiciel libre

IQOD

Justification des autres  

et autres